Jean-Marc Foussat

Né en 1955 à Oran, Jean-Marc Foussat crée plusieurs groupes expérimentaux éphémères au milieu des années 70. Il y joue tout d’abord de la guitare, avant de lui préférer le synthétiseur analogique et les bandes magnétiques.
A la fin des années 70 il commence à enregistrer des concerts de musique improvisée et collabore avec des labels comme Incus, Hat Hut, Rec Rec, Celluloïd…
En 81, il termine “Abattage”, son premier disque solo. Dix ans plus tard, il reprend le chemin de la scène avec le groupe Marteau Rouge, en compagnie de Makoto Sato à la batterie et de Jean-François Pauvros à la guitare électrique. En 2005, il commence Aliquid, avec le saxophoniste Sylvain Guérineau, et petit à petit, va jouer de plus en plus régulièrement avec de nombreux acteurs des musiques improvisées en France et ailleurs.
Fin 2012 il lance son label Fou Records.

Born in 1955 in Oran, Jean-Marc Foussat created several ephemeral experimental groups in the mid-70s. He first played the guitar, before preferring the analog synthesizer and magnetic tapes.
At the end of the 70s he began recording improvised music concerts and collaborated with labels like Incus, Hat Hut, Rec Rec, Celluloid …
In ’81, he finished “Abattage”, his first solo album. Ten years later, he returns to the stage with the group Marteau Rouge, accompanied by Makoto Sato on drums and Jean-François Pauvros on electric guitar. In 2005 he started Aliquid, with saxophonist Sylvain Guerineau, and little by little, will play more and more regularly with many improvised music actors in France and elsewhere.
At the end of 2012 he launched his label Fou Records.